Prendre l’avion avec bébé

Vous allez bientôt prendre l’avion avec bébé et vous vous demandez comment cela va se passer ? Découvrez dans ce nouvel article tout ce qu’il faut savoir d’un point de vue pratique avant de voyager en avion avec lui. Je vous donnerai également quelques astuces pour l’occuper pendant le vol et gérer les maux d’oreilles dus à l’altitude.

Prendre l'avion avec bébé

Voyager avec bébé en avion pour la première fois peut-être source de nombreuses interrogations chez les jeunes parents. Cependant, rassurez-vous, avec un peu d’organisation, tout devrait bien se passer pour lui comme pour vous !

Prendre l’avion avec bébé : ce qu’il faut savoir

La plupart des compagnies aériennes conseillent d’attendre les 7 jours de votre enfant avant de prendre l’avion avec lui. Cependant, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin, notamment si votre enfant est né prématuré. Cela vous permettra d’être rassuré sur sa capacité à bien voyager. Vous partirez ainsi en vacances avec votre bébé plus sereinement.

Si votre bébé n’est pas allaité au sein et/ou qu’il est déjà diversifié, pensez à amener son alimentation habituelle en quantité suffisante pour la durée du voyage. N’oubliez pas également les couches et produits de change (une table à langer est disponible dans les toilettes).

Veillez à mettre des vêtements confortables à votre bébé durant le vol. Attention, la climatisation est allumée dans l’avion : amenez de quoi le couvrir s’il a froid (chaussettes, bonnet, couverture…). Prévoyez plusieurs couches de vêtements afin d’ajuster sa tenue en fonction de la température dans l’avion. Pensez aussi à prendre une ou deux tenues de rechange en cas de besoin.

Comment installer bébé dans l’avion ?

Si votre bébé a moins de deux ans, il peut voyager sur vos genoux. Cependant, n’oubliez pas de préciser que vous voyagez avec bébé lors de votre réservation. Vous pouvez également réserver un siège pour votre enfant de moins de deux ans ou plus. Vous pourrez dans ce cas y mettre votre propre siège-auto homologué afin qu’il soit bien installé et en sécurité. Attention, sa largeur ne doit pas dépasser 44 cm. Il devra être fixé à l’aide de la ceinture de sécurité. Lors des phases de décollage et d’atterrissage, le siège-auto peut être positionné face à l’arrière de l’avion. En altitude de croisière, il doit être placé face à l’avant, afin de ne pas empêcher l’inclinaison du siège situé devant.

Dans certains vols longs courriers, il est également possible de réserver un berceau pour votre bébé (à condition qu’il fasse moins de 10 kg et qu’il mesure moins de 70 cm). Lorsque vous réservez votre vol, contactez rapidement la compagnie avec laquelle vous voyagez afin de connaître les conditions de voyage ainsi que les dispositifs prévus et acceptés pour votre enfant. Cela peut varier d’une compagnie à une autre.

Pensez également à demander des renseignements concernant l’utilisation de votre poussette. Certaines compagnies la considère comme un bagage à main (selon ses dimensions) alors que d’autres vont vous obliger à la mettre en soute. Dans ce cas, n’hésitez pas à prévoir un porte bébé ou demander une poussette de prêt à l’aéroport.

Quel tarif pour son billet d’avion ?

Les enfants de moins de deux ans voyageant sur vos genoux bénéficient généralement d’une réduction de 90%. Parfois, le vol est gratuit pour lui, tout dépend de la compagnie et de votre destination. Si vous souhaitez qu’il voyage à côté de vous, il vous faudra réserver un billet au tarif enfant de plus de deux ans, réduit lui aussi (de 20 à 30% de réduction). Si votre enfant fête son deuxième anniversaire au cours du voyage, il bénéficiera de la réduction enfant (et non bébé) sur l’ensemble des trajets.

Comment gérer les maux d’oreilles dus à l’altitude ?

Les changements de pression, notamment au moment du décollage et de l’atterrissage peuvent entraîner des maux d’oreilles chez votre enfant. N’hésitez pas à lui donner le sein/biberon ou à lui proposer sa tétine/le petit doigt durant ces moments là. En effet, la succion l’aidera à équilibrer la pression de ses oreilles. S’il est plus grand, donnez-lui un peu d’eau afin d’atténuer cet effet désagréable. Vous pouvez aussi l’encourager à bailler.

Comment occuper bébé ?

Si votre vol est assez long, n’hésitez pas à voyager de nuit afin que votre enfant puisse dormir pendant plusieurs heures. Cela passera ainsi beaucoup plus vite pour lui. De la même manière, vous pouvez également privilégier un vol sur son temps de sieste ou en début de journée. En effet, bébé sera ainsi plus patient, moins stimulé et fatigué qu’en fin de journée notamment s’il va à la crèche. Pensez également à apporter des objets qui le rassurent au quotidien (doudou, tétine…) ainsi que des nouveaux jouets ou livres. Fasciné par ces nouvelles découvertes, il sera ainsi occupé davantage de temps.

Prenez également le temps de le rassurer s’il semble inquiet et expliquez-lui ce qu’il se passe. S’il pleure, prenez le temps qu’il faut pour l’apaiser, sans vous soucier du regard des autres. Le bien-être de votre bébé est essentiel, il est donc normal qu’il s’exprime par les pleurs s’il en a besoin.

Quels papiers nécessaires pour voyager en avion avec votre enfant ?

Pour voyager en Europe, votre bébé doit avoir sa propre carte d’identité. Hors Europe, il vous faudra un passeport à son nom. Attention aux délais parfois longs : pensez à vous y prendre longtemps à l’avance. N’hésitez pas également à vous procurer une Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) afin de faciliter la prise en charge de vos éventuels frais médicaux en Europe. Enfin, emportez avec vous votre livret de famille ainsi que son carnet de santé, non obligatoires mais indispensables pour voyager l’esprit tranquille.

Vous souhaitez être accompagné(e) sur un sujet en particulier ? Allaitement, sommeil, diversification alimentaire ? N’hésitez pas à me contacter pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé ou découvrez dès maintenant mes ateliers en ligne.

Cet article a été rédigé par Marie Mourot & ParlonsBambins / publié le 5 juillet 2022

Crédit photo : Adobe Stock © Tomsickova

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cet article

TÉLÉCHARGEZ VOTRE EBOOK 

Les 10 questions les plus fréquentes

durant le premier mois de bébé