Pratiquer le cododo avec son bébé en toute sécurité

Si le cododo avec son enfant est une pratique très répandue chez les parents, elle est aussi très controversée chez les professionnels de santé. Alors, afin de vous aider à faire vos propres choix, de manière éclairée et consciente, je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur le cododo. Quels sont les avantages ? Comment le pratiquer en toute sécurité ? Et comment assurer une transition en douceur vers sa chambre ?

cododo

Si pour certains parents, le cododo est une évidence, d’autres s’interrogent sur les bienfaits et les éventuels dangers de cette pratique. C’est une question légitime car même si les avantages sont nombreux, il est important de respecter quelques règles de sécurité avant de dormir avec son enfant. Il est essentiel également de ne pas oublier qu’il s’agit avant tout d’un choix très personnel. À vous de décider ce qui convient le mieux à votre bébé et à vos besoins. Il faut savoir s’écouter et se faire confiance.

Cododo avec bébé : tout ce qu’il faut savoir

Dormir avec son bébé est une pratique ancestrale très courante dans de nombreuses cultures. En France, si dormir avec son bébé était naturel autrefois, cela n’a ensuite plus été le cas pendant de nombreuses années. C’est sous le terme de cododo ou co-sleeping que cette pratique fait son grand retour, malgré de nombreuses injonctions à ne pas le faire.

Le cododo, qu’est-ce que c’est ?

Le cododo consiste à dormir avec son bébé. Il peut être pratiqué de différentes manières. La première consiste tout simplement à partager votre chambre avec bébé. Il dort dans son propre lit, placé à côté du vôtre. Il est également possible d’installer votre enfant dans un lit de cododo accolé au lit parental. Doté d’un côté ouvert, il facilite la proximité avec bébé et l’allaitement. Enfin, certains foyers font le choix de dormir avec leur bébé dans le même lit, (sachez que cette pratique comporte tout de même des risques, il vaut mieux envisager les deux premières solutions cités ci-dessus). Le cododo peut donc se pratiquer différemment selon vos besoins et vos envies.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise de garder son enfant dans la chambre parentale durant ses 6 premiers mois de vie afin de prévenir le risque de mort subite du nourrisson.

Quels sont les avantages ?

Dormir avec son enfant présente de nombreux avantages, pour lui comme pour vous. En effet, s’il est pratiqué dans des conditions de sécurité, le cododo permet au bébé d’être davantage apaisé. Les parents se sentent eux aussi rassurés et sont capables de répondre plus rapidement aux besoins de leur enfant. Cela peut, par exemple, être très pratique si vous allaitez car vous n’avez pas besoin de faire des allers-retours entre votre chambre et la sienne. Les conditions de sommeil pour vous comme pour lui sont donc meilleures.

Dormir avec son bébé peut être rassurant les premières semaines, d’autant plus si votre bébé est né prématuré. Cette pratique favorise également la prévention de la mort inattendue du nourrisson durant cette période plus à risque (les trois premiers mois). En effet, en partageant votre chambre avec lui, vous êtes davantage vigilant à sa respiration, aux bruits qu’il émet, même lorsque vous dormez. De plus, faire du cododo avec votre bébé permet de le soulager efficacement des coliques, notamment si vous le prenez contre vous.

Comment pratiquer le cododo en toute sécurité ?

Si vous avez envie d’essayer le cododo, il est important de respecter quelques règles de sécurité afin de ne prendre aucun risque pour votre enfant, notamment si vous décidez de dormir avec lui dans votre lit ou d’utiliser un lit cododo :

  • Placez idéalement votre bébé au milieu, entre vous deux, dans un lit suffisamment grand (supérieur à 140 cm de large). Si vous installez bébé sur le côté, le risque de chute est trop important.
  • Placez votre bébé sur le dos, sur un matelas ferme, dans sa propre turbulette et au dessus de la couette, la couverture ou le drap parental.
  • N’utilisez pas d’oreiller pour votre bébé.
  • Ne consommez pas d’alcool, de drogues ou de médicaments qui peuvent altérer votre vigilance lorsque vous dormez avec votre bébé.
  • Si bébé dort dans un lit cododo, assurez-vous qu’il soit bien accroché à votre lit.
  • La température idéale de la chambre se situe autour de 18 degrés. Veillez à ne pas surchauffer la pièce.

Comment savoir si cette pratique est faite pour vous ?

Comme pour tout le reste, pratiquer le cododo ou non avec votre enfant est une décision qui vous revient. Certains parents vont choisir de le pratiquer instinctivement, parce qu’ils ne supportent pas l’idée que leur bébé dorme dans une autre pièce. C’est pour eux la meilleure continuité après le grossesse. Si c’est votre cas également, n’hésitez pas à essayer, et ce, malgré les injonctions qu’on pourra vous faire. Faites vous confiance, respectez les conditions de sécurité, tout se passera bien. Cependant, si vous n’êtes pas à l’aise avec cette idée ou que vous n’avez pas envie, ne culpabilisez pas. De même, il arrive parfois que certains parents soient gênés par les petits bruits émis par leur bébé en dormant. N’hésitez pas, dans ce cas, à mettre votre enfant dans sa chambre car il est essentiel que vous puissiez vous reposer, surtout durant les premiers mois.

Comment faire la transition en douceur vers sa chambre ?

Lorsque vous sentez que c’est le bon moment, pour vous, comme pour lui, vous pouvez commencer à habituer votre bébé à sa chambre. En effet, en changeant d’environnement, il va probablement avoir du mal à trouver le sommeil durant les premiers jours. C’est tout à fait normal. Il est donc essentiel de l’accompagner au mieux pour une transition en douceur. De plus, il est important de savoir qu’il faut environ 21 jours pour qu’une nouvelle habitude soit intégrée par l’organisme. Alors prenez votre temps.

Familiarisez votre bébé avec son nouvel espace en passant du temps avec lui dans sa nouvelle chambre (moment de change, massage, éveil et temps de jeux). Avant de lui proposer d’y passer une nuit complète, débutez d’abord par des petites temps de sommeil : la sieste du matin par exemple. Observez son comportement et rassurez-le. En effet, il a surtout besoin de se sentir en sécurité affective. Alors, afin de faciliter son endormissement, maintenez votre routine habituelle (lumière tamisée, même musique…). N’hésitez pas à installer un matelas au sol pour rester auprès de lui durant les premières siestes afin de vous rassurer mutuellement. Si les pleurs sont trop nombreux, il aura certainement besoin de s’endormir dans vos bras pour se sentir rassuré.

Vous avez d’autres questions ? Vous souhaitez tout savoir sur le sommeil de votre bébé ? Découvrez sans attendre mon atelier dédié au sommeil de votre enfant de la naissance à 12 mois. Au programme ? 14 vidéos à regarder à votre rythme pour l’accompagner au mieux vers l’autonomie au sommeil.

Article rédigé par Marie Mourot & ParlonsBambins / publié le 22 février 2022

Crédit photo : pexels.com / © pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager cet article

TÉLÉCHARGEZ VOTRE EBOOK 

Les 10 questions les plus fréquentes

durant le premier mois de bébé