Comment faciliter le passage au lit de grand ?

Le passage au lit de grand est une étape importante pour votre enfant. Et vous êtes nombreux à vous demander à quel âge il peut y passer et comment faciliter la transition avec son lit à barreaux. Pour vous aider à y voir plus clair sur ce sujet, je vous livre quelques conseils dans ce nouvel article.

passage au lit de grand

Dans un premier temps, il est important de savoir qu’il n’y a pas vraiment d’âge pour passer du lit bébé au lit de grand. Comme pour tout, cela dépend de chaque enfant mais aussi des choix que vous allez faire pour lui. En effet, certains parents choisissent par exemple de ne jamais utiliser de lit à barreaux. Ils installent alors directement leur enfant au sol ,sur un lit de type Montessori, lorsqu’il commence à se mouvoir. À vous de tester et de voir ce qui convient le mieux à votre enfant.

Passage au lit de grand : quelques conseils pour que tout se passe bien

Si vous avez choisi le lit à barreaux pour votre bébé, quelques signes peuvent vous indiquer qu’il est temps de passer à un lit de grand. En effet, si son sommeil est de moins bonne qualité et que son lit semble trop juste pour lui, c’est peut-être le moment de changer. Même chose s’il commence à escalader ses barreaux, cela peut être dangereux pour lui en cas de chute. Le bon moment vous paraîtra peut-être assez évident. Certains enfants, habitués à dormir au sol pendant la sieste en collectivité exprimeront parfois plus rapidement l’envie de passer au lit de grand. Cependant, s’il n’en manifeste pas le désir, qu’il dort bien et qu’il n’essaye pas de passer au dessus des barreaux, aucune urgence. Il peut rester dans son lit jusqu’à ses 3 ans.

Comment faciliter la transition ?

Avant toute chose, il est important d’anticiper le changement et d’impliquer votre enfant dans le processus. Alors n’hésitez pas à commencer à lui en parler quand vous le sentez prêt. Valorisez le fait qu’il devienne grand et dites-lui qu’il peut être fier de lui. Demandez-lui de choisir avec vous son nouveau lit et sa housse de couette afin qu’il s’approprie plus facilement son nouvel espace. Si dormir en gigoteuse le rassure au début, vous pouvez tout à fait passer à la couette plus tard. Allez-y progressivement, à son rythme. Si possible, montez le lit en sa présence pour qu’il se sente concerné et impliqué. Attention, ne démontez pas son lit à barreaux dans un premier temps car il se peut qu’il ait besoin d’y retourner si les débuts sont difficiles. Mettez-le dans une autre pièce ou laissez-le dans sa chambre si vous avez la place.

Pour qu’il se sente bien et en sécurité, n’hésitez pas à investir le lit en journée. Prenez le temps par exemple de lui lire des histoires ou de vous poser ensemble pour un temps calme ou un moment de jeu.

Quel lit de grand choisir ?

Certains lits évolutifs sont parfaits pour faire la transition en douceur. Ils permettent notamment de retirer les barreaux pour passer à un lit enfant. Pratique pour ne pas trop bousculer ses habitudes. Cependant, si vous n’avez pas opté pour ce modèle pas de panique ! Les lits au sol peuvent aussi être une bonne idée pour éviter les risques de chute au début. Certains, en forme de cabane peuvent notamment être intéressants pour créer un petit cocon la nuit et s’amuser dessus en journée.

Si vous choisissez un lit plus haut, n’hésitez pas à ajouter un petite barrière de lit les premières semaines afin de la rassurer et d’éviter qu’il ne tombe. Côté matériaux, si possible, pensez à privilégier un lit en bois, bien meilleur pour votre enfant car il ne dégagera aucun solvants. Quant au matelas, choisissez-le bien ferme et de qualité.

Si vous allez avoir un deuxième enfant et que vous souhaitez récupérer le lit à barreaux pour lui, anticipez le changement avant qu’il ne soit là afin que tout se passe bien. En effet, mieux vaut habituer votre premier enfant à son nouveau lit avant la naissance pour éviter qu’il n’y ait trop de changements en même temps.

Comment réagir s’il se lève tout le temps ?

Lorsque vous couchez votre enfant dans son nouveau lit, montrez-vous confiant et rassurant. Suivez le même rituel de coucher qu’avant afin de ne pas le perturber. Si certains enfants ne vont pas oser se lever et continuer à vous appeler le matin lorsqu’ils sont réveillés, d’autres au contraire, ne vont pas hésiter à multiplier les levers. Dans ce cas, allez le recoucher une première fois. Parlez-lui des règles à respecter et rassurez-le s’il est inquiet. S’il se lève une deuxième fois, répétez la même chose. Cependant, s’il se lève à nouveau, n’insistez pas. Restez bienveillant et dites-lui que vous voyez bien que c’est difficile pour lui ce soir. Proposez-lui de retourner dans son lit à barreaux tout en lui disant qu’il pourra réessayer demain. Cela ne signifiera pas que c’est un échec ! Votre enfant a simplement besoin de quelques jours pour shabituer à ce changement. N’hésitez pas à prendre votre temps ensemble.

Si vous souhaitez tout savoir sur le sommeil de votre enfant (de 0 à 1 an), je vous invite à découvrir sans attendre mon atelier dédié au sommeil. Il contient 14 vidéos pour vous aider à accompagner au mieux votre enfant vers un sommeil autonome. N’hésitez pas à m’écrire un message si vous avez des questions sur son contenu.

Cet article a été rédigé par Marie Mourot & ParlonsBambins/ publié le 10 mai 2022

Crédit photo : Adobe Stock/ © Konstantin Yuganov

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager cet article

TÉLÉCHARGEZ VOTRE EBOOK 

Les 10 questions les plus fréquentes

durant le premier mois de bébé