Emmailloter bébé : bienfaits, précautions et méthodes

Emmailloter bébé peut être une bonne idée pour l’apaiser, à condition de respecter quelques règles de sécurité. Alors, quels sont les bienfaits de l’emmaillotage ? Quelles précautions faut-il prendre et comment le mettre en place ? Je vous donne quelques astuces si vous avez envie d’essayer cette pratique avec votre bébé.

emmailloter bébé

Avant toute chose, il est nécessaire de savoir que l’emmaillotage ne conviendra pas à tous les bébés. En effet, si certains vont immédiatement se sentir bien lorsqu’ils seront emmaillotés, d’autres au contraire ne vont pas du tout apprécier. Il est donc important d’observer votre enfant pour savoir si cela lui convient. De même, si votre bébé dort bien, qu’il n’est pas agité ou réveillé par le réflexe de Moro, il n’y a aucune raison de l’emmailloter.

Emmailloter bébé : tout ce qu’il faut savoir

L’emmaillotage consiste à envelopper bébé dans un lange afin de le contenir et le rassurer. C’est une pratique ancestrale qui connaît un regain d’intérêt depuis quelques années, même si elle ne fait pas encore l’unanimité. Si les bienfaits peuvent être intéressants pour un nouveau-né, cela nécessite malgré tout de bien maîtriser la technique et de la pratiquer dans de bonnes conditions.

Quels sont les bienfaits de l’emmaillotage ? Quand le pratiquer ?

Contenu dans un lange, le bébé va se sentir rassuré car cela va lui rappeler le ventre maternel. Il va donc rapidement s’apaiser. De plus, cela va permettre de calmer les mouvements incontrôlés qu’il peut avoir dans son sommeil (réflexe de Moro) parfois responsables de nombreux réveils. Cette technique peut aussi être utile dès la naissance et jusqu’à 3-4 mois environ, si bébé ne s’endort que dans les bras. Ainsi, vous pouvez essayer d’emmailloter votre bébé lorsqu’il semble chercher à être apaisé et que vous avez répondu à tous ses autres besoins (faim, couche propre, réservoir affectif …). Si l’emmaillotage ne lui convient pas, vous devriez vite vous en rendre compte. Dans ce cas, il faudra trouver un autre moyen de l’apaiser (bruits blancs, portage…).

Si vous souhaitez emmailloter votre bébé la nuit, privilégiez une gigoteuse d’emmaillotage plutôt qu’un lange pour davantage de sécurité. En effet, ce dernier pourrait glisser et se retrouver sur son visage. Il est important de savoir que l’emmaillotage nécessite une surveillance que vous ne pouvez pas assurer la nuit. Privilégiez donc la journée pour emmailloter votre enfant dans un lange.

Quelles précautions faut-il prendre ?

Il est important de pratiquer l’emmaillotage dans de bonnes conditions afin d’assurer la sécurité de votre bébé. Pour cela :

  • le lange ne doit pas être trop serré, ni au niveau des hanches afin d’éviter le risque de luxation, ni au niveau des jambes. Bébé doit pouvoir les bouger et les enrouler sur son ventre comme il a l’habitude de le faire. Veillez donc à ce que ses hanches et ses jambes restent mobiles.
  • Il est recommandé de ne pas trop couvrir votre bébé lorsqu’il est emmailloté afin qu’il n’ait pas trop chaud. Vous pouvez le laisser en body ou en pyjama léger s’il fait plus froid. Privilégiez un tissus respirant et souple. Il existe également des gigoteuses d’emmaillotage, n’hésitez pas à vous renseigner.
  • Bébé doit être placé sur le dos, sans couverture ni gigoteuse.
  • L’emmaillotage ne doit pas être pratiqué si votre bébé a de la fièvre.
  • Emmailloter votre bébé doit se limiter aux moments où il en a besoin pour s’apaiser, c’est à dire au moment de l’endormissement et du sommeil. Il est important qu’il reste libre de ses mouvements la majeure partie de la journée.

Quelles méthodes pour emmailloter bébé ?

Lorsque vous emmaillotez votre bébé, il est important de respecter sa position physiologique. C’est pour cette raison qu’il est dangereux de forcer les bras le long du corps. Au contraire, ils doivent être regroupés sur le haut de son corps. Les mains peuvent même être en dehors du lange, près de son visage, si bébé a l’habitude de téter son pouce ou son poing. De même pour les jambes, la position doit être la plus naturelle possible.

Pour emmailloter votre bébé :

  • Choisissez un maxi lange ou un paréo que vous pliez en triangle.
  • Placez votre bébé dessus, ses épaules au niveau du haut du lange.
  • Regroupez ses bras sur le haut de son corps puis enveloppez un côté après l’autre en passant chaque extrémité sous le bras opposé puis derrière le dos.
  • N’hésitez pas à serrer le lange au niveau du haut du corps.
  • Rabattez le morceau du bas sous ses pieds.
  • Veillez à ce que ses jambes soient libres de mouvements.

Et si vous avez besoin de voir la technique en vidéo, je vous invite à visionner mon tuto consacré à l’emmaillotage. N’hésitez pas également à demander conseil à votre sage femme ou à une infirmière puéricultrice si vous souhaitez être guidé pas à pas la première fois. Cela vous rassurera et vous donnera confiance en vous pour les fois suivantes. La technique est assez simple mais il est nécessaire qu’elle soit bien maîtrisée.

Comment faciliter la transition de l’emmaillotage à la gigoteuse ?

Comme pour tout, il est nécessaire de faire les choses en douceur pour que la transition se passe bien. En effet, un enfant qui a été habitué à être emmailloté aura besoin de temps. Au fil des mois et naturellement, votre bébé va certainement retirer d’abord un bras pendant son sommeil puis le deuxième. Vous pourrez alors commencer à moins serrer le lange lors de l’emmaillotage. Après cela, il sera possible d’arrêter l’emmaillotage et de passer à la gigoteuse qui fera, à son tour, office de cocon.

Si vous souhaitez comprendre le sommeil de votre bébé, en savoir plus sur l’emmaillotage et apprendre d’autres techniques pour apaiser bébé, n’hésitez pas à découvrir mon atelier en ligne dédié au sommeil de 0 à 12 mois.

Cet article a été rédigé par Marie Mourot & ParlonsBambins/ publié le 3 mai 2022

Crédit photo : unsplash.com / © Kelly Sikkema

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager cet article

TÉLÉCHARGEZ VOTRE EBOOK 

Les 10 questions les plus fréquentes

durant le premier mois de bébé