Constipation chez le bébé et le jeune enfant : que faire ?

La constipation du bébé et du jeune enfant est souvent source d’inquiétude pour les parents. Il me semblait donc essentiel d’en parler aujourd’hui afin de répondre aux questions que vous vous posez sur le transit de votre enfant. Alors, quand peut-on parler de constipation ? Quels sont les signes et quand faut-il consulter ?

constipation bébé

La constipation est un motif fréquent de consultation chez le pédiatre. C’est un sujet qui inquiète et cela se comprend. Cependant, elle est bien souvent passagère. Quelques solutions simples à mettre en place au quotidien suffisent souvent à rétablir un transit normal chez votre bébé.

Constipation chez le bébé et l’enfant : tout ce qu’il faut savoir

Pour commencer, il est important de savoir que les bébés ont un transit particulier, différent de celui de l’adulte. En effet, jusqu’à la fin du 4e mois environ, le système digestif reste encore immature. Il peut, de ce fait, durant ses premiers mois, être gêné par des coliques. C’est notamment, à cause de cette immaturité, qu’il est nécessaire d’attendre 4 mois avant d’introduire les aliments (autres que le lait) dans son alimentation.

Durant les premières semaines de vie, il est possible aussi que bébé fasse une selle à chaque tétée (allaité au sein ou au biberon). Cela est dû au réflexe gastro-colique (signal qui permet au côlon de vider les aliments une fois qu’ils atteignent l’estomac afin de faire de la place) qui est accéléré durant cette période. Votre enfant peut également se tordre ou rougir de manière significative durant l’émission de selles. Cependant, rassurez-vous, ce n’est pas un facteur inquiétant. Il n’a seulement pas encore intégré qu’il doit se détendre au moment de l’arrivée des selles.

Quand parler de constipation ?

Après les premières semaines de vie on peut parler de constipation lorsque bébé émet des selles dures et sèches. Elles sont souvent accompagnées d’un inconfort visible (ballonnements, difficultés à évacuer les gaz, douleur liée à l’évacuation des selles…). Des changements de transit peuvent apparaître autour de 6 semaines, c’est normal. À ce moment là, le transit commence à ralentir car ses besoins nutritionnels augmentent. Les selles sont donc moins fréquentes.

De même, au début de la diversification alimentaire, le transit peut être plus difficile. Encore une fois, rien d’étonnant à cela, c’est un gros changement pour lui. S’il fait une selle tous les trois jours par exemple mais que la consistance est normale (texture pâte à modeler ou mousse), il n’y a pas de soucis à se faire. Par contre, si les selles deviennent sèches et dures, cela peut être un signe de basculement vers la constipation. Dans ce cas, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel de santé (puéricultrice, médecin…).

Quelles sont les autres causes de la constipation ?

Parfois, il arrive qu’un bébé soit constipé car il diminue ses quantités de lait, notamment lorsqu’il commence la diversification. Entre 6 et 12 mois, il est important de veiller à son hydratation en gardant entre 500ml et 800 ml de lait par 24 heures.

Les laits épaissis (RGO) peuvent aussi ralentir le transit, c’est le cas notamment de ceux à base d’amidon ou de caséine. Il est bon de savoir que le lait épaissi à base de caroube accélère quant à lui le transit. Il existe aussi des laits contenant les deux épaississants afin de garder un juste équilibre si le transit de votre enfant est plutôt normal. Veillez donc à surveiller la composition des laits infantiles que vous choisissez et à l’adapter à ses besoins.

Chez les enfants un peu plus grands, l’apprentissage de la continence, le stress ou l’entrée à l’école maternelle peuvent aussi entraîner de la constipation avec des selles moins fréquentes. En effet, le manque d’intimité à l’école peut être problématique pour certains enfants qui vont avoir tendance à se retenir. Les selles vont alors devenir moins nombreuses et parfois plus volumineuses et dures par la suite, ce qui peut causer des douleurs. La constipation risque alors de s’installer et de devenir chronique à ce moment là.

Que faire si mon enfant est constipé ?

Lorsque votre bébé ou votre jeune enfant est constipé, un examen clinique avec votre médecin est nécessaire afin de faire le point avec lui sur la situation. N’hésitez donc pas à consulter en cas de doutes. Parfois un changement de lait sera envisagé. Un traitement laxatif pourra aussi être mis en place si nécessaire afin d’éviter la douleur à chaque émission de selles.

Si votre bébé est allaité au sein, vous pouvez modifier votre alimentation afin d’agir sur son transit. Augmentez notamment votre apport en fibres (légumes verts, pruneaux séchés, céréales complètes…) ainsi que votre apport hydrique.

Le massage abdominal peut être vraiment bénéfique à votre bébé s’il souffre de constipation alors n’hésitez pas à le pratiquer régulièrement lorsqu’il montre des troubles du transit. Il permettra en effet de faciliter l’évacuation des gaz et des selles. Le portage ainsi que la position panthère peuvent aussi être efficaces pour aider votre bébé à évacuer ses selles et améliorer sa digestion.

Concernant l’eau Hépar, son efficacité n’a pas été prouvée sur les bébés. Fortement minéralisée, elle peut même être néfaste pour ses reins encore immatures mais aussi pour sa flore intestinale. Elle n’est donc pas recommandée sauf avis médical contraire.

Vous souhaitez tout savoir sur le transit de votre enfant, comprendre les coliques et la constipation ? Je vous invite à découvrir sans attendre mon atelier sur les coliques et le transit. Il comprend 6 vidéos qui vous aideront, je l’espère, à apaiser votre bébé.

Cet article a été rédigé par Marie Mourot & ParlonsBambins/ publié le 29 mars 2022

Crédit photo : pexels.com/ © Prostock-Studio

2 réflexions sur “Constipation chez le bébé et le jeune enfant : que faire ?”

    1. Bonjour Ludivine,
      De préférence il faut privilégier une eau en bouteille (avant 4 mois) et faiblement minéralisée avec un résidu à sec inférieur à 500mg/L (la mention est écrite sur l’étiquette)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager cet article

TÉLÉCHARGEZ VOTRE EBOOK 

Les 10 questions les plus fréquentes

durant le premier mois de bébé